Intolérances : mes conseils pour manger à l’extérieur

Durant notre dernier séjour à Annecy, nous avons eu envie de nous faire plaisir et nous avons pu tester pas mal de restaurants. 
Il est vrai qu’à Lyon, je n’ai pas pour habitude de manger énormément à l’extérieur. Et quand, l’envie se présente, j’essaye de toujours garder les mêmes adresses.
Pour ceux qui ne me suivent pas sur Instagram, je suis intolérante depuis quelques années au lactose et au gluten. Et même si dans ma vie de tous les jours, chez moi cela ne me dérange pas du tout. Quand il me prend l’envie d’aller manger à l’extérieur, ou même de manger chez d’autres personnes, je vous avoue qu’il faut un peu d’organisation avant.

Alors, je me suis dit pourquoi vous partager mes quelques conseils : 
Attention, ici, je parle bien d’intolérances et non d’allergies. Des traces sont forcément possibles, à cause, de la contamination avec la préparation des autres plats. 

MANGER AU RESTAURANT : COMMUNIQUER 

  • Choisissez un restaurant qui propose des produits frais et des plats fait maison : en général, les cartes sont relativement courtes, les plats suivent les saisons.
  • Prenez des repas simples : sans sauce, pas de charcuteries, privilégiez les poissons, les légumes, les fruits.
    Renseignez-vous à l’avance, allez fouillez sur internet si la carte est présente. Cela vous donnera un premier aperçu. Regardez les avis, sur TripAdvisor par exemple. Appelez en avance le restaurant afin de savoir si le chef peut vous préparer un plat et réservez. Surtout, n’hésitez pas à le rappeler au serveur à votre arrivée.
  • N’hésitez pas à demander si cela est possible de remplacer certaines choses sur la carte : remplacer les pâtes par des légumes, mettre la sauce de côté.
  • Avant même de vous installer dans un restaurant, n’hésitez pas à demander la carte des allergènes qui est obligatoire (et qui malheureusement n’est pas présent dans tous les restaurants …). Vous pourrez alors vite vous rendre compte, s’il y a des plats qui pourront vous correspondre ou non. 

MANGER CHEZ DES AMI(E)S OU LA FAMILLE : PRENEZ CONFIANCE EN VOUS

  • Essayer d’expliquer aux autres ce que peut faire la présence de ses aliments dans votre assiette, sans forcément rentrer dans les détails. Même si, je l’avoue cela n’est pas évident avec certaines personnes.
    Combien de fois ai-je pu entendre : « Tu es au régime ? », « c’est parce que c’est à la mode ? », « ma pauvre donc tu ne peux plus rien manger ? », « ça, je ne te propose pas, car tu ne peux rien manger… »
  • N’hésitez pas à demander ce qu’il y a dans le plat, avec quelle sauce le plat est préparé …Regarder les étiquettes si vous le pouvez. Notamment, quand vous manger chez vos proches.
  • Vous pouvez proposer de ramener le dessert, ou l’entrée ou cuisiner sur place un des plats. Vos proches pourront se rendre compte que de cuisiner sans lactose par exemple n’est pas si compliqué que ça et surtout que cela n’est pas fade ou mauvais.
  • Si tout cela n’est pas possible, n’ayez pas honte de ramener votre propre plat, votre propre dessert. Cela m’arrive assez souvent de ramener les ingrédients dont j’ai besoin et de m’adapter au repas.
  • Si le repas est imposé et que vraiment, vous ne pouvez pas vous adapter, n’ayez pas honte de le dire et de décliner l’invitation. Et oui, j’ai beaucoup regretté, en voulant faire plaisir ou même me faire plaisir… 

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me partager vos expériences et vos conseils. 

There are 6 comments for this article
  1. Marion 23 septembre 2018 9 h 21 min

    Coucou Audrey ! C’est assez triste de voir que certaines personnes te font ce genre de commentaires alors qu’il en va de ta santé… en tout cas merci pour cet article clair et détaillé, je ne crois pas avoir d’intolérance particulière mais je me rends compte à quel point il peut être difficile de manger à l’extérieur avec un régime strict. Gros bisous !

    • Lavieenplusjolie 25 septembre 2018 9 h 18 min

      Coucou Marion !
      Et oui malheureusement ça commence petit à petit à se faire connaître donc les esprits changent mais c’est vrai que venant de ses proches ce n’est pas évident.
      Je suis ravie que cet article ai pu t’apporter des renseignements c’est ce que je souhaitais 🙂

      bisous !!

  2. Carfax 1 octobre 2018 11 h 58 min

    bonjour, comment vas tu? j’ai pas mal d’intolérances et la plus grosse est à la tomate. ce qui est très pénible car on en trouve dans tout: pizza, sauces, salades… difficile de manger à l’extérieur. j’ai même travaillé en restauration scolaire et comme c’est plat unique tous les jours, il y a certains jours où je ne pouvais rien manger du tout. merci pour tes idées et ton expérience. passe un bon lundi et à bientôt!

    • Lavieenplusjolie 2 octobre 2018 18 h 24 min

      Coucou,
      Je vais bien merci et toi ?

      Et oui, malheureusement surtout dans les plats industrialisés on retrouve énormément d’allergènes et souvent on ne sait plus trop quoi manger.
      Alors, j’ai travaillé aussi en restauration scolaire (en centre de loisirs et périscolaire) et pour ma part j’emmenais ma gamèle. Il était hors de question que je ne mange pas à cause de leurs plats !

      A bientôt

  3. flou 3 octobre 2018 10 h 31 min

    Je sus moi aussi intolérante au gluten et effectivement j’essaye de conserver une vie sociale mais ce n’est pas toujours facile de faire face à l’ignorance des gens. Je crois que les médias nous ont fait beaucoup de tort en présentant bien souvent ce régime alimentaire comme une mode ou une lubie. Mais tu as raison, en choisissant les restos qui proposent une carte maison et de saison on a beaucoup moins de chance de se tromper 🙂

    • Lavieenplusjolie 3 octobre 2018 17 h 25 min

      Oh oui je te comprends … C’est pas évident et surtout au début, surtout quand on se prends des réflexions. Mais avec le temps, on apprends à connaître son corps et ses limites 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *