developper-sa-creativite

Voilà un article que j’avais hâte de vous écrire !  Développer ma créativité et surtout la laisser pleinement s’exprimer est un de mes objectifs pour les années à venir. J’ai toujours aimé créer et surtout, apprendre de nouvelles choses seule. Je suis une personne très curieuse de nature, mais qui a, paradoxalement, un gros problème de confiance en soi. J’ai donc décidé de combattre une bonne fois pour toutes ce blocage qui me fait croire que je ne serais pas assez talentueuse pour faire telle activité. Je veux être plus spontanée et faire parler mon imagination. Vous aussi ? Découvrez mes 8 conseils pour développer sa créativité.

Mon partage d’expérience avec la créativité 🎨

Les enfants sont des exemples à suivre

Je crois bien que travailler avec les enfants m’a beaucoup appris. Ils n’ont pas de blocages, ils font simplement les choses, de manière instinctive. C’est beau non, quand on y pense ? Dommage que l’on perde cette qualité en grandissant. Avec le regard des autres porté sur nous et la peur du jugement, cet instinct artistique disparaît souvent… Cela dit, tout n’est pas perdu, on peut faire en sorte de garder cette âme un peu naïve, qui permet juste d’essayer sans en attendre trop en retour. Les enfants créent énormément et tout le temps, ils ne recherchent pas la perfection. Quel intérêt pour eux ? Ils veulent s’amuser, tenter, rater, essayer encore.  J’ai envie de faire pareil. Pendant de nombreuses années j’avais peur de me laisser aller à ce niveau-là. J’ai toujours associé la créativité à quelque chose d’hautement artistique, certes, et donc d’inaccessible pour moi. J’ai longtemps admiré et j’admire encore tous ses comptes Instagram tenus par des personnes douées qui dessinent, qui peignent, qui sculptent, qui cousent, bref qui créent ! Mon père est un autodidacte, il a appris seul à dessiner, à peindre, à jouer du piano … Mon frère aussi. Et moi dans tout ça ? Je ne sais pas. Pour moi, tout était une question de talent, je n’arrivais pas à griffonner quelque chose de joli sur ma feuille. J’en concluais que le dessin n’était donc pas fait pour moi … 

La créativité doit avant tout être un plaisir

Rassurez-moi, lorsque vous allez courir pour votre première fois, vous n’espérez pas courir un marathon non 😂 ? Je crois que c’est pareil pour tout. Patience et persévérance sont les mots à retenir ! Alors oui, bien évidemment que certains ont plus de facilité que d’autres, je vous l’accorde. On parle même de dons parfois. On dirait qu’ils ont directement sauté la case de l’entraînement pour atteindre un tel niveau d’agilité avec leurs mains. Malgré tout, je pense que c’est plus subtil que ça.  Tout le monde a besoin de s’entraîner, de faire des erreurs, à échelle différente, pour progresser et atteindre SA perfection.

Je trouve ça triste de se bloquer et de ne pas s’autoriser à faire quelque chose pour « une question de talent » soi-disant inexistant ! Alors, qu’on relativise immédiatement : la créativité, c’est simplement le fait de créer quelque chose. C’est censé être avant tout une activité plaisante, synonyme de détente, de bien-être, où l’inspiration et l’originalité s’expriment sans censure. Lorsque j’ai compris tout cela, j’ai enfin pu m’autoriser à apprendre et créer véritablement, sans pression. Depuis quelques mois, j’ai pu me faire plaisir avec l’aquarelle, le brush lettering et le dessin. Mon nouvel objectif est de pouvoir digitaliser ce que je sais faire et apprendre de nouvelles techniques (avec le logiciel Procreate notamment). 

Vous vous retrouvez aussi dans ces mots-là ? Ça tombe bien, je vais vous partager maintenant toutes les choses que j’ai mises en place pour développer mon potentiel créatif ! Vous pourrez piocher à votre guise, dans cette liste de conseils non exhaustive, ce qui vous convient le plus. Vous verrez que finalement, il y a beaucoup de conseils liés au développement personnel, parce que je trouve que l’état d’esprit dans lequel on est influe beaucoup sur notre éveil artistique 😉.

Conseil n°1 : créer avant tout pour se faire plaisir

Une des règles de base que je peux vous donner est de ne pas créer pour les autres ou parce qu’on vous a dit de le faire. Prenez du plaisir à choisir quelque chose qui vous plaît et qui vous fera vibrer au quotidien ! Vous avez envie d’apprendre à tricoter, à peindre, même si ça ne semble pas à la mode ? Allez-y, foncez ! Vous aurez de belles surprises, parce que votre instinct aura parlé et que lui, il ne ment pas.

Conseil n°2 : s’équiper et s’offrir du matériel adéquat 🖍🖌

Alors oui, lorsque l’on commence le dessin par exemple, on peut très bien prendre un simple crayon et une feuille blanche. Tout dépend de l’activité. Personnellement, pour apprendre et progresser, j’aime bien me faire plaisir et m’offrir du matériel, des carnets et des livres. Si vous avez le budget, n’hésitez pas. Cet investissement vous poussera peut-être à rendre la chose plus « sérieuse ». Ça y est, vous êtes parée, y’a plus qu’à !

Conseil n°3 : s’autoriser à prendre du temps pour soi

Savoir développer sa créativité demande de se chouchouter l’esprit ! Eh, oui, ce n’est jamais évident, car on a toujours une bonne excuse : travailler, sortir le chien, faire les courses, voir des amis, la fatigue qui s’accumule… Stop ! Prenez du temps chaque jour, simplement 15 minutes, pour créer. Coupez-vous du téléphone, de la télé et de l’ordinateur. Personnellement, je m’enferme dans ma petite bulle une fois par jour avec de la musique pour dessiner. C’est un pur bonheur, ça permet de décompresser et cela fait du bien au moral.

Conseil n°4 : trouver l’inspiration et ne pas avoir honte d’apprendre des autres

Au début, c’est tout à fait normal de ne pas trouver l’inspiration de soi-même directement. Elle ne fuse pas à tout va ! C’est en observant que l’on apprend. Soyez curieux, stimulez-vous, sortez, allez voir une exposition, baladez-vous dans les rues, en nature, regardez les autres évoluer dans leur environnement, voyagez … Tout est une source d’inspiration quand on prend le temps de regarder vraiment avec ses yeux. Il existe par ailleurs de merveilleux ouvrages et tutos sur Internet qui peuvent vous aider à poser les bases de votre discipline.

Conseil n° 5 : commencer par des choses simples et se fixer des objectifs atteignables 🎯

J’ai envie d’apprendre à dessiner, alors chaque jour, je me tiens à mon objectif. Je dessine un petit personnage (et pas un portrait) ou ce qui me passe par la tête. Je le fais chaque jour, pour « m’obliger », mais surtout pour habituer mon cerveau à cette activité qui est nouvelle pour lui !  À force de pratiquer, je serais plus sûre de moi. La persévérance, c’est la clé. Je ne me dis pas que je devrais savoir dessiner mon autoportrait à la fin de l’année, par contre, je fais en sorte de progresser petit à petit. Personne ne m’attend à l’arrivée pour critiquer mon avancée alors autant prendre son temps !

Conseil n° 6 : considérer la création comme une méditation

Pour l’anecdote, ma prof de yoga, mon médecin chinois, tous ont essayé de me mettre à la méditation. J’ai essayé, plusieurs fois. Mais impossible pour moi de rester assise durant plusieurs minutes à tenter de faire le vide dans ma tête. J’ai donc très vite abandonné cette idée. Cependant, lorsque je dessine ou que je peins, c’est comme un rendez-vous avec moi-même, que j’ai hâte de retrouver chaque jour. Je me sens bien, je ne ressens pas de stress ou de pression. Je me concentre sur ma feuille et sur rien d’autre ! Le processus créatif est très apaisant et il est stimulé par cette quiétude, c’est un cercle vertueux. Essayez donc de vous mettre au moins en condition, en faisant ce que vous avez à faire dans un environnement calme, qui vous plaît.

Conseil n° 7 : ne pas se comparer aux autres

On commence tous à un certain point, c’est un fait. Et ça, je peux vous dire que ce n’est pas facile à admettre ! Parfois, j’y arrive et parfois non. Lorsque mon idée s’est concrétisée et que je regarde ce que font d’autres personnes par exemple, je suis déçue. Et pourtant ça ne devrait pas. Forcément, je débute, je ne vais pas avoir le même résultat qu’une personne qui dessine depuis 10 ans. Je ne sais pas si elle a pris des cours, quelles sont ses techniques… Alors on avance, petit à petit ! 

Conseil n°8 : prendre confiance en soi en exposant son travail

Plus on s’exerce, plus on voit que les efforts paient. Vous pouvez montrer ce que vous avez fait à vos proches. Demandez-leur un avis, confrontez-vous à la critique. Échangez avec d’autres personnes, demandez-leur des conseils. Avant, je n’aurais jamais osé poster les dessins que j’ai faits sur Procreate si je n’avais pas vu des vidéos encourageantes de Marie du blog Les tribulations de Marie. Même si ce n’est pas parfait, je peux recevoir des conseils, des compliments aussi et constater ainsi mon évolution dans quelque temps. Je ne le fais pas pour les autres, mais avant tout pour me faire plaisir !

Et vous, quelles sont vos activités pour développer votre créativité ? Avez-vous des conseils à partager ?

Commentaires

  • AuroreVoyage
    11 mars 2019

    Oui, tu le dis très bien, c’est une forme de méditation. Parce que tu créées en pleine conscience, complètement présente à ce que tu fais. Ça développe la concentration, aussi bien que des séances de méditation en tailleur. Chouette article 🙂
    aurorevoyage.com

    Répondre
  • LOLA
    12 mars 2019

    salut j’aime bien ton article j’ai quelque point commun haha j’ai un manque de confiance en moi =) mes bon j’ai décider de sauté le pas et de créer un blog et finalement sa ses peur au début mes sa ma permis de me reprendre en main c’était un défis pour moi et aujourd’hui je ne regrette pas de l’avoir fait =) merci pour tes conseil

    Répondre
  • Ohmyhealthymood
    12 mars 2019

    Merci pour cet article ! Il me sera très utile… C’est parfois difficile d’être toujours créatif !

    Répondre

Laissez un commentaire :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial