naturopathie

J’arrête la naturopathie ? Je vous dis tout !

Aujourd’hui, c’est avec un article un peu spécial que je vous retrouve. Un article que j’avais envie d’écrire depuis des mois. Depuis quelques jours maintenant vous avez pu voir sur mon instagram que j’avais décidé d’arrêter la naturopathie.  Bon, en faite je n’arrête pas réellement car je continue mes études. Je veux poursuivre mon année et terminer ce que j’ai commencé. Mais mon projet professionnel a évolué et je trouve que c’est important de vous en parler, car vous me suivez depuis quelque temps et certain me suivait surtout car je faisais des études de naturopathie.

POUR REVENIR AU DÉBUT :

Je suis tombé malade en 2015, les médecins ont mis énormément de temps, plusieurs mois avant de trouver ce que j’avais. Des traitements m’ont été donnés sans grand succès… Et il y a deux ans, j’étais encore à plat avec mes médicaments et pas vraiment de solution pour mon avenir. À cette époque je rentrais en deuxième année de licence de communication, j’avais des projets en tête, je savais ce que je voulais faire par la suite. Mais la vie a fait que j’avais besoin de faire un break, de changer quelque chose dans ma vie surtout pour ma santé. Ras-le-bol bol de prendre des médicaments, de souffrir et surtout d’entendre de la part de tous les médecins que ma maladie, on ne savait pas pourquoi elle était arrivée et  qu’il n’existait pas de traitements à l’heure actuelle pour la soigner.

MA DÉCOUVERTE DE LA NATUROPATHIE : 

J’ai donc à partir de ce moment-là cherché des solutions moi-même, j’étais suivi à l’époque par un psychologue qui m’a énormément aidé et c’est lui qui m’avait conseillé d’aller voir une naturopathe. À partir de ce moment-là, ce fut une révélation. Enfin, on me comprenait. J’avais envie moi aussi de comprendre, de pouvoir aider les autres à aller mieux. J’ai donc plaqué mes études de communication. J’ai travaillé pour me mettre des sous de côté et je me suis inscrite en école de naturopathie. Un nouveau monde s’est ouvert à moi. J’ai donc pu découvrir des techniques que je ne connaissais pas notamment avec les cours sur l’alimentation. J’ai testé tout un tas de trucs, plein de compléments alimentaires sur moi… Petit à petit, je déculpabilisais, je comprenais que je n’avais pas un problème dans ma tête. Je suis allée voir différents thérapeutes, j’avais envie de trouver des solutions, de comprendre le problème. J’ai aussi compris que la partie émotionnelle, inconsciente de notre corps pouvait bien sûr s’exprimer elle aussi et causer malheureusement beaucoup de dégâts. Et ma première année de naturopathie s’est terminée. Je me sentais énormément fatiguée, car je savais que le travail que je faisais à côté ne me plaisait plus. L’ambiance, les valeurs ne me représentaient plus. J’ai donc fait le choix depuis juillet de baisser mes heures. Je ne me rends donc là-bas qu’une à deux fois par semaine.

Je pense aussi que le fait de m’être écouté, d’avoir lâcher prise sur l’argent m’a beaucoup appris et aidé. J’ai eu beaucoup plus de temps pour moi et j’ai pu beaucoup réfléchir. Aujourd’hui je suis en deuxième année de naturopathie et je sais qu’à l’heure actuelle, je ne veux plus devenir naturopathe.

J’ai reçu énormément de questions à ce sujet lorsque je l’ai annoncé dans un de mes posts. Dans ma famille, j’ai beaucoup été entouré de personnes qui faisaient un travail qui ne leur plaisait pas. Cela m’a beaucoup fait souffrir de voir mes proches ne pas se faire plaisir en travaillant.

POURQUOI JE NE VEUX PLUS DEVENIR NATUROPATHE ?

Tout simplement, car je me suis rendu compte que mon choix à la base n’était pas dans le but d’aider les autres (enfin mes proches si). Je me suis surtout tourné vers la naturopathie, car j’arrivais à une étape de ma vie où j’avais besoin de changement, de réponses. La naturopathie a littéralement changé ma vie (mon alimentation, mon stress, ma façon d’appréhender les choses). Je suis devenu beaucoup plus positive dans ma vie de tous les jours. Je me suis juste rendu compte que je faisais ces études-là à titre personnel (pour ma santé, mes connaissances et pour mes proches) qu’à titre professionnel (pour aider les autres, les accompagner dans leur santé).

QUE VAIS-JE FAIRE ?

J‘en arrive donc à vous expliquer mon futur projet. Avant d’entamer des études de naturopathie, j’étais dans des études de communication. Ce domaine m’a toujours plu. Il y a un peu plus de 3 ans, je voulais devenir Social media manager (community manager à l’époque). J’ai donc fait le choix de revenir à mon premier amour, mon métier de rêve. Celui qui me passionne et qui me fait vibrer tous les jours. Car oui, je suis avant tout ma première cliente, social media manager pour moi-même. Je prends un plaisir fou à vous partager des posts chaque jour, des articles. Depuis cet été, je me suis replongé dans mes anciens cours. J’ai suivi des formations, j’ai lu des articles de blog.

ET LA BONNE NOUVELLE EST TOMBÉE : 

j’ai eu la bonne nouvelle il y a quelques jours, je vais pouvoir faire une petite formation histoire de me remettre à jour dans mes connaissances durant un mois, car le financement de la formation a été accepté ! À l’heure actuelle, je me sens pleine d’énergie et prête à affronter les épreuves à venir. Je suis en pleine création de mon futur site web et à partir de janvier je serais donc Social media manager en Freelance.
Je vais donc pouvoir accompagner les entreprises et entrepreneurs à communiquer et vendre leurs services et/ou produits via les réseaux sociaux.

Je suis heureuse d’avoir pu en parler et tout vous dévoiler. J’ai hâte de vous en partager plus !  

There are 2 comments for this article
  1. Marion 11 novembre 2018 17 h 18 min

    Je suis tellement contente pour toi, félicitations Audrey ! <3 Tu le mérites sincèrement, et j'espère que ce nouveau projet t'emmènera loin ! 😀
    Gros bisous, bonne chance pour la suite ! <3

    • Lavieenplusjolie 19 novembre 2018 7 h 49 min

      Merci ma belle ! Et merci de me suivre dans mes nouvelles aventures

      Bisous !<3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *